Choc thermique

Nous sommes arrivés au Chili il y a deux jours après un long voyage à travers les fuseaux horaires. Les premières impressions ont été très bonnes. Les chiliens étaient souriants, il faisait beau, ça faisait plaisir de parler espagnol et de voir le palais présidentiel de la Moneda…

Mais depuis, le soleil a un peu disparu et nous avons découvert Santiago en hiver. Ca pèle ! La nuit la température descend à 4° et quand le soleil n’est plus là, il doit faire une douzaine de degrés. Et bizarrement avec l’arrivée du lundi, les chiliens ont perdu le sourire. Ah le blues de la reprise du travail est un mal universel !

Nous avons quand même bien sillonné la capitale du Chili qui a quelques atouts de poids : le Carménère, un vin chilien excellent réalisé avec un cépage abandonné dans le Bordelais, la meilleure charcuterie depuis le début de notre voyage, notre première parrillada en Amérique du Sud (imposant plat de viande grillée), des parcs agréables avec vue sur la Cordillère  et un centre ville très vivant le week-end..

 

Demain premier grand trajet en bus pour rejoindre San Pedro de Atacama (24 heures depuis Santiago) la ville de départ pour la plupart des excursions dans le désert d’Atacama.

Une réponse à “Choc thermique

  1. ‘ah les petits boudins,…..’

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s