On était sur la piste toute la sainte journée…

Après moult hésitations, on a finalement craqué pour une voiture de location pour explorer plus tranquillement la région de San Pedro de Atacama.

Au volant de notre  Hyundai Getz, nous avons visité les villages bien reculés des Atacameňos. Au fil des kilomètres, nous avons découvert l’église de Chiu-Chiu construite en partie en bois de cactus et nos premiers lamas  avant atteindre le village de Caspana niché à 3300 mètres d’altitude. Après avoir halluciné sur l’isolement, s’être émerveillé devant les cultures en terrasse ancestrales, Jul a repris le volant direction San Pedro et Océ la carte. Mauvaise surprise, Jul pensait qu’on était à une cinquantaine de kilomètres mais on était en réalité à environ 140km.  Et quels kilomètres ! Ici pas de routes mais des pistes en gravier, en sable, en terre, en pierre avec d’énormes nids de poule. Bref, on s’est retrouvé à la nuit tombée sur les pistes à passer des cols à 4800m, à franchir des gués et on s’est même demandé à un moment si on était pas à la frontière bolivienne. Plus de fatigue que de mal, et un grand big up à la Hyundai Getz (l’équivalent d’une twingo).

 Le lendemain, nous sommes restés plus près de San Pedro pour visiter la Laguna Cejar et la Laguna de Tebinquinche. Ces deux splendides lagunes se situent à proximité du Salar de l’Atacama et constituent un lieu de prédilection pour les flamants roses qui se nourrissent de micro crevettes. Nous nous sommes également baignés dans l’eau hyper salée de la lagune et avons pu apprécier la flottabilité mais pas la température à 14°.

Enfin hier, nous sommes allés jusqu’aux lagunas de Miscanti y Miniques situées à 130 km de San Pedro et à 4300 mètres d’altitude. Spectacle, froid et vent à couper le souffle quasi seuls pour pique niquer à l’exception de 2 clients d’un hôtel de luxe en train de terminer un festin digne d’un palace. On ne sait pas si c’est notre allure, notre charcuterie dans un sac plastique ou les compliments bien tournés de Jul mais ils sont repartis en nous laissant une bouteille d’un délicieux Chardonnay chilien. On a encore plus apprécié l’endroit même si le retour a été difficile.

Bilan de la location : on a eu les sites pour nous tous seuls sans  être accompagnés de 15 mini vans de tours organisés, on avançait à notre rythme et puis contrairement à ce que les agences de voyage prétendent çà peut se faire sans 4X4…Inconvénient,  l’essence est chère et il a fallu aller à Calama à 100 kilomètres pour louer un véhicule.  Au final, on en aura bien profité même si la voiture a perdu 2 années d’espérance de vie en trois jours.

Demain, direction l’Argentine en bus…

3 réponses à “On était sur la piste toute la sainte journée…

  1. Salut les amis,
    alors je vois que tout se passe plutôt pas mal!!
    Océ qui se baigne dans de l’eau à 14°, et bien le voyage te change 🙂

    Super photos, merci !

    A bientôt
    Alex

  2. Voilà un pique-nique qui ne manquait pas de sel sss

  3. Pas besoin de faire autant de bornes pour bouffer du fromage et boire du vin…on a les meme a la maison, on vous attend comme dirait le Ste!
    Treve de plaisanterie,vous avez les championnats du monde de Tango a preparer, que vous vous rendez si tot en Argentine?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s