Sur la route des vins de la province de Salta

Nous avons raté notre rendez vous la semaine dernière avec Salta, surnommée « la ville de l’éternel printemps ». Et oui, malheureusement pour nous, on s’est cogné l’hiver avec températures entre 3° et 7°C !On a  passé 2 jours à écumer les musées et les boutiques chauffées en constatant tristement qu’on avait pas assez de pulls.

Cas de force majeur, nous avons dû opter pour un road trip le long de la route des vins de Salta pour se réchauffer… !

Le premier tronçon nous a mené de Salta à Cafayate. La route était magnifique, les vallées succédant aux gorges. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, nous avons retrouvé le soleil et des températures aux alentours de 20°C en journée .

Arrivés à Cafayate, nous avons entamé notre marathon des visites et dégustations. Réputée « deuxième meilleure région viticole, selon les argentins derrière Mendoza », Cafayate nous a un peu déçus. Les vins proposés à la dégustation étaient majoritairement jeunes et certains carrément mauvais. Seul un des vins goûtés était correct le « Pietro Marini » du domaine El Transito.

Nous avons ensuite pris la direction de  Molinos,  et dans un endroit reculé , là où « le diable a perdu son poncho » comme disent les argentins, nous avons finalement trouvé la bodega Colomé réputée pour la qualité de ses vins d’altitude (les vignes se situent entre 2000 et 3000 mètres d’altitude). Après nos 35 km de piste parcourus en 1h30, nous avons  trouvé le graal : un bon vin argentin ! Le domaine est magnifique, situé dans une vallée au milieu des terres sacrés indiennes. Un propriétaire américain, un œnologue français et des argentins d’origine indienne travaillent ensemble pour produire le 32e meilleur vin au monde d’après le Wine Spectator. On sait pas ce que vaut ce classement mais tous les vins goûtés étaient délicieux. Ca nous a réconcilié avec le vin argentin et Jul avec la piste (çà fait 15 jours qu’on roule sur des pierres ou des sables avec une catégorie A alors fallait bien çà…)

Depuis nous avons refilé vers le nord de Salta en passant par des petits villages coloniaux, bien éloignés de la civilisation et d’internet. Ce matin, on s’est baladé à Salinas Grandes, une grande plaine saline côté Argentin. Eblouissant tout ce blanc et bleu…

Publicités

Une réponse à “Sur la route des vins de la province de Salta

  1. Hey guys! Very nice blog and COOL pictures! We used Google Translate and could understand that you’re having a good time in Argentina. A bit cold though… We’re looking forward to do some wine tasting over there as well. We’re enjoying Los Angeles and try to keep an eye on the crowds if we could spot someone rich and famous…we have yet not suceeded on that one. Ha ha! Tomorrow we’re going to Las Vegas for three days! Take care! Ida and Daniel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s