Daft Punk sur la Route de la mort

Si nous sommes habillés comme ça, ce n’est pas pour la musique électronique mais pour affronter en VTT la route la plus meurtrière de Bolivie.

Cette route en gravier construite à flanc de montagne a heureusement été remplacée par une portion plus large en 2007 et peu de véhicules l’empruntent désormais. Les VTT ont maintenant la voie libre pour profiter des 64 km de descente.

On a quand même un peu hésité car des accidents plus ou moins graves continuent de se produire. On a donc choisi une agence un peu plus chère mais recommandée (Madness).

Départ à 4700 mètres d’altitude à La Cumbre avec vue sur les volcans enneigés pour le début de la descente sur route goudronnée. Assez vite l’appréhension est remplacée par le plaisir de la vitesse sur des supers vélos  « full suspension » et la beauté du paysage qui défile à toute vitesse.

Une trentaine de kilomètres plus loin commence vraiment « la carretera de la muerte ». Ca descend vraiment sévère, la route est étroite et en dessous on a 700 mètres de vide mais on prend vraiment notre pied.

C’était la première fois pour tous les deux qu’on faisait du VTT de montagne et ça nous a bien donné envie de recommencer. A la fin de la descente, nous arrivons à 1500 mètres d’altitude.

Depuis, on a repris la route vers Lima avec notre spécial’ : «  30 heures de bus » pour catcher Bruno dans la capitale péruvienne…

Publicités

Une réponse à “Daft Punk sur la Route de la mort

  1. Grave je connais bien cette route… j’ai moi-même failli y périr
    ; )

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s