Archives de Catégorie: Fidji

Les îles se suivent mais ne se ressemblent pas !

On poursuit notre découverte des  îles de l’archipel des Yasawa et contrairement aux idées reçues , les îles sont assez différentes à chaque descente de bateau.

En général, il y a 1 à 2 hotels par îles, parfois des villages dans les terres, parfois rien.

Globalement, voilà quand même les traits principaux

  • l’orientation de la plage détermine les heures d’ensoleillement et l’exposition au vent. Certaines sont particulièrement abritées , pour d’autres c’est presque la bretagne
  • la qualité des fonds sous-marins à proximité de la plage permet ou pas de faire du snorkelling
  • il arrive qu’on ne puisse pas se baigner à marée basse à cause  du corail mort
  • la qualité des hôtels diverge beaucoup : certains ont tout « eau chaude, électricité, une nourriture de qualité » et d’autres rien…
  • Internet est assez rare et très cher
  • Mais il fait beau tous les jours et l’eau du pacifique sud avoisine les 28/30°

 

Notre emploi du temps se répartit généralement entre :

  • Bronzette
  • Bronzette avec lecture
  • Baignade
  • Snorkelling
  • Kayak
  • Hamac
  • Beach volley
  • Traversée de l’île à pied en 20 minutes

 On a eu l’occasion d’assister à des rencontres sous marines déconcertantes avec des fidjiens qui saisissent à main nue des petits requins de recifs…

Aujourd’hui, on a aussi pu approcher de près une magnifique raie manta en train de s’alimenter dans un tunnel de coraux . Assez fascinant…

Publicités

Blue Lagoon

Ca y est, nous avons trouvé les îles fidji telles qu’on les imagine en France. La première île sur laquelle nous avons débarqué s’appelle Nanuya Lailai. La plage, Blue lagoon beach, est magnifique. C’est en partie ici qu’ a été tourné le film Blue Lagoon où Brooke Shield a fait ses débuts. Sable blanc, cocotiers, eau cristalline, coraux, poissons multicolores tout y est.

Deux magnifiques hôtels sont installés sur cette plage. Notre backpacker, Gold Coast, n’en faisait pas partie et était située de l’autre côté de l’île, à 30 minutes de marche dans la jungle. C’était beaucoup plus rustique : eau froide, électricité 3h par jour dans la salle commune uniquement, repas pris dans un réfectoire. Mais nous avons rencontré des gens très sympas et passé de bonnes soirées (jusqu’à l’extinction des feux à 22h). Le dernier jour, nos hôtes fidjiens ont attrapé un crabe de plus de 3 kilos que l’on a pu déguster  le soir même. Jul en avait jusqu’aux coudes.

Depuis, on a rejoint Naviti, une île un peu plus civilisée avec électricité mais pas de téléphone pour réserver notre future auberge…Et comme il y a peu de logements sur ces îles et beaucoup de demande, on ne sait pas trop où le bateau va bien pouvoir nous déposer demain soir. Ca risque de se finir dans une buré (hutte au toit de palme) sans lumière ou dans un dortoir…

On est aux Fidji mais pas encore au paradis…

Nous sommes maintenant aux Fidji depuis 4 jours sur l’île principale, Viti Levu. Cette île est la plus habitée mais les plages n’y sont pas paradisiaques et le beau temps n’est malheureusement pas toujours de la partie.

Pour nous imprégner de la culture fidjienne, nous avons visité un des derniers forts tenus par les cannibales à Korotogo. Ces derniers furent finalement  vaincus par les anglais en 1876. Les paysages environnants étaient très verts. Cette région, surnommée le panier à salade des Fidji , fournit la quasi-totalité des fruits et légumes du pays.

Ci-dessous quelques jolies photos des paysages verdoyants et de Fidjiens cannibales  .

 Nous avons ensuite profité de quelques éclaircies pour nous balader le long de la « Coral coast » qui tient sur surnom du  récif de corail affleurant. Le corail est tellement haut que même à marée haute les coraux sont visibles. C’est joli mais on ne peut pas se baigner !

Enfin, nous avons contemplé les quelques espèces endémiques d’iguanes et d’oiseaux dans un parc à proximité de notre guest house. L’occasion pour nous de tenir des iguanes et un boa.

Tout cela est bien sympathique mais loin de l’image que l’on se fait des Fidji. Demain, nous prenons un island hopping, un billet de bateau open sur 14 jours qui nous permettra de passer d’îles en îles dans l’archipel des Yasawa. Cette fois, les plages paradisiaques, on devrait pas les louper !  Pour Internet, ca risque d etre  plus complique….