Archives de Tag: punta del diablo

Chez Coco à Punta del Diablo

A 5 heures de bus de Montevideo se trouve un ancien village de pêcheurs reconverti par les hippies en station balnéaire.

700 habitants l’hiver, au moins 5000 durant l’été austral, il faut dire que les plages sauvages qui entourent Punta del Diablo sont bien agréables.

Nous voilà donc débarqués avec nos sacs à dos à la recherche d’une auberge de jeunesse lorsqu’un uruguacho nous aborde et nous propose une maison à louer.

Il sent l’alcool à 13 heures mais nous le suivons quand même pour voir ce qu’il propose à 50 mètres de là, sin compromiso.

La maison semble propre, 40m2 à quelques pas de la plage et toute équipée à un prix défiant toute concurrence. Heureux de cette bonne affaire on dit banco.

On lui demande où on peut le trouver en cas de besoin. Il nous répond : yo soy Coco, siempre estoy aqui, en nous montrant une cahute devant la plage. En effet, impossible de le rater, il se bourre la gueule de 9h à minuit tous les jours au même endroit. Todo bien Coco !

Ce n’est que le soir qu’on se rendra compte que toute la maison est imbibée de l’odeur d’alcool, le pire étant la chambre à coucher.

Le lendemain on aère toute la journée mais l’odeur est tenace, l’unique solution sera finalement de changer de cabanas. Nous sommes désormais chez une mamita aux petits soins mais très bavarde.

Nous passons 6 jours au lieu de 2 à Punta del Diablo tant nous nous plaisons sur les grandes plages désertes.

Publicités